Heyrieux Musique

Ecole de musique – Harmonie – Chorale

L’équipe pédagogique


Réflexion d’un professeur sur l’enseignement de la musique…

« Sur une base d’apprentissage classique et progressive, je mets l’accent sur l’autonomie de l’élève face au déchiffrage.
Chaque élève s’investit différemment suivant le temps dont il dispose, ses objectifs, et dans ce parcours je m’attache à ce que chacun comprenne qu’il est toujours possible de progresser et de s’améliorer, car le niveau augmentant, la maturité musicale s’installant, les certitudes sont bien souvent bousculées, révélant d’autres horizons…

Les différentes auditions ainsi que l’examen proposé en fin d’année viennent compléter l’apprentissage de chaque élève respectivement :

•en se produisant en public (dans un cadre bienveillant) seul(e) ou en groupe, ouvrant à une forme de partage de compétences et de sensations, tout en leur permettant de développer une certaine assurance,

• en présentant à un jury une œuvre préparée en cours, offrant à l’élève l’occasion de faire le point et de situer son niveau dans le parcours officiel, bénéficiant alors des conseils avisés du jury pour accompagner encore mieux l’effort de progression.

Du classique au moderne

Le classique et le moderne ne s’opposent pas, bien au contraire. Le second est un juste complément de l’autre, hérité simplement d’une autre époque. Et profitant de ma spécialisation et de mon expérience particulière dans la musique moderne, je permets donc tout naturellement aux élèves d’y accéder.

Nous pouvons approcher la musique moderne sous deux angles différents :

•le travail sur partitions écrites, la forme la plus courante et la plus accessible, déclinée dans tous les styles et dans tous les niveaux,

•le travail d’harmonisation et d’arrangement, ou tout simplement l’art de reconstruire tout morceau de piano à partir simplement des accords et de la mélodie, en abordant toutes les configurations possibles depuis l’accompagnement jusqu’au piano solo.

Dans les deux cas les niveaux de jeu possibles seront étroitement corrélés au niveau classique, et le projet éventuel devra donc en toute logique pédagogique, être étudié et adapté.

Pour conclure

L’apprentissage du piano requiert naturellement une certaine forme d’investissement personnelle.

Et chacune ou chacun, en travaillant à son propre rythme, pourra réussir à jouer et à se faire plaisir.

Alexandre professeur de piano »

Publicités